Show simple item record

dc.creatorSoutou, Georges-Henri
dc.date.accessioned2019-04-16T09:07:23Z
dc.date.available2019-04-16T09:07:23Z
dc.date.issued2014
dc.identifier.issn0350-7653
dc.identifier.urihttp://www.doiserbia.nb.rs/Article.aspx?id=0350-76531445369S
dc.identifier.urihttp://dais.sanu.ac.rs/123456789/5699
dc.description.abstractParis a suivi pendant la Première guerre mondiale à l’égard de la Serbie une politique beaucoup plus complexe qu’on ne le croit en général. Bien sûr, on soutenait par principe la Serbie, victime de l’agression austro-allemande. En même temps, à plusieurs reprises pendant le conflit des considérations d’opportunité stratégiques ou diplomatiques déterminèrent la position française bien plus que le soutien à la Serbie. A la fin de la guerre, tout en acceptant le principe de la Yougoslavie, Paris essaya de tenir compte également des équilibres régionaux des Balkans, en particulier en évitant de heurter frontalement l’Italie. Dans ces conditions, on comprend mieux les hésitations de la politique officielle française à l’égard de la Serbie, malgré la sympathie générale que suscitèrent les Serbes par leur résistance héroïque.
dc.languageFrançais
dc.publisherBelgrade : Institute for Balkan Studies, Serbian Academy of Sciences and Arts
dc.rightsopenAccess
dc.sourceBalcanica
dc.subjectFrance
dc.subjectSerbie
dc.subjectGrande Guerre
dc.subjectnationalités
dc.subjectYougoslavie
dc.subjectItalie
dc.titleLa France et le problème des Nationalités pendant la guerre de 1914-1918: le cas de la Serbie
dc.typearticleen
dc.rights.licenseBY-NC-ND
dcterms.abstractСоутоу, Георгес-Хенри; Ла Франце ет ле проблèме дес Натионалитéс пендант ла гуерре де 1914-1918: ле цас де ла Сербие;
dc.citation.spage369
dc.citation.epage398
dc.citation.issueXLV
dc.identifier.doi10.2298/BALC1445369S
dc.type.versionpublishedVersion
dc.identifier.fulltexthttp://dais.sanu.ac.rs/bitstream/id/17833/19 Soutou.pdf


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record