Show simple item record

dc.creatorTroude, Gilles
dc.date.accessioned2018-11-09T13:19:42Z
dc.date.available2018-11-09T13:19:42Z
dc.date.issued2009
dc.identifier.issn0350-7653
dc.identifier.urihttp://dais.sanu.ac.rs/123456789/4304
dc.description.abstractLes relations entre la France et la Yougoslavie pendant la période où cette dernière était dirigée par Tito, étaient marquées d'abord par l'aide yougoslave aux in­surgés algériens, et ensuite par le refus de générale De Gaule de rencontrer le président Yougoslave. L'aide aux FLN algérien s'inscrivait dans la politique de non-alignement de Tito dont un aspect important était la coopération avec les pays musulmans dans le Tiers Mondes, facilité en partie par les liens mis en place entre les pays musulmans et les Musulmans Yougoslaves. Général De Gaule, considérait le sort que Tito avait réservé à général Mihailovic comme inacceptable, et estimait en plus que la fédéra­tion yougoslave en tant que telle est une structure étatique plus que fragile.FRA
dc.publisherBelgrade : Institute for Balkan Studies, Serbian Academy of Sciences and Arts
dc.rightsopenAccess
dc.sourceBalcanica
dc.subjectLa YougoslavieFRA
dc.subjectla FranceFRA
dc.subjectles MusulmansFRA
dc.subjectTitoFRA
dc.subjectDe GauleFRA
dc.subjectnon-alignésFRA
dc.titleLa Yougoslavie titiste vue par les diplomates français (1955-1974)FRA
dc.typearticle
dc.rights.licenseBY-NC-SA
dcterms.abstractТроуде Гиллес;
dc.citation.spage165
dc.citation.epage181
dc.citation.issueXL
dc.identifier.doi10.2298/BALC0940165T
dc.type.versionpublishedVersionen
dc.identifier.fulltexthttp://dais.sanu.ac.rs/bitstream/id/21251/4415.pdf
dc.citation.other(40): 165-181


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record